Couches, le retour !

< juin-juillet 2021 (n° 486)

Au royaume des coincidences, celle que nous vous comptons ci-après pourrait bien être la reine ! Il y a à-peu-près trois mois, une jeune femme perd les eaux à bord d'un TER qui sillonne la région icônaise. Se porte vaillemment à son secours le controleur de service, pompier volontaire à ses heures. Il réconforte la parturiante, l'incite à garder son sang froid, s'assure de l'intégritée de ses constantes, appelle à l'aide... pour se rappeller soudain qu'il a vécu pareille mésavanture deux ans auparavent, sur la même ligne et avec la même personne ! Seule différence notable : le second de ses nouveau-nés se révélera un garçon quand le précédant faisait parti du beau sexe. Comme le susurraient les sages de l'Antiquité, « Bis repetita placent ! »

 

coïncidences (avec tréma)

contons (attention au sens !)

à peu près (les traits d'union ne s'imposent que quand on a affaire au nom composé)

icaunaise (cet adjectif, qui renvoie à la région de l'Yonne, n'a rien à voir avec le substantif icône)

vaillamment (avec un « a », comme dans l'adjectif correspondant)

contrôleur (avec accent circonflexe)

parturiente

sang-froid (trait d'union obligatoire ici)

l'intégrité

se rappeler

mésaventure

auparavant

ces (ce ne sont pas les nouveau-nés du contrôleur !)

le précédent (ne pas confondre avec le participe présent)

faisait partie