Encore des mots, toujours des mots...

< octobre-novembre 2019 (H.-S. 102)

Plus à la page que Larousse et Robert, tu meurs ! Pour nos duétistes atittrés de la lexicographie hexagonale, nous sommes déjà en 2020, et depuis quelque cinq mois s'il-vous-plaît : c'est en mai qu'ils ont entrebaîllé leurs colonnes — actualité oblige — à l'antispécisme et à l'ochlocratie, au suprémacisme et à l'échopâturage, au cyberdjihadisme et à la zône morte ; intrônisé quelques anglicismes de plus, lesquels ne les avaient pas attendu ; puisé dans les africannismes, québecismes et autres particularismes qui, faute d'être indispensables, sont tellement choux pour l'acheteur potenciel ! Hâtez-vous d'assimiller tout ça, la prochaine charette devrait être pour avril : ne gagne-t-on pas une semaine chaques années ?

 

duettistes

attitrés

s'il vous plaît (pas de traits d'union)

entrebâillé

écopâturage

zone morte

intronisé

attendus (accord du participe passé avec le COD qui le précède, à savoir le pronom les, mis pour « Larousse et Robert »)

africanismes

québécismes

tellement chou (invariable quand le mot, utilisé comme adjectif, signifie « mignon »)

potentiel

assimiler

charrette

chaque année

À noter que cyberdjihadisme peut aussi s'écrire cyberjihadisme