Noël dure deux mois...

< novembre-décembre 2020 (n° 480) >

L'éphéméride ne s'est pas plutôt dépouillé de ses feuilles d'octobre que cela repart de plus belle : de même que, dans les grandes surfaces, la rentrée n'est pas loin de précéder les vacances, les jouets s'y ammoncèlent avec quelques six semaines d'avance sur le calendrier. Vous ne voudriez pas, ventreubleu, qu'on se laissa surprendre ? Incessament, d'intrépides bonhommes rouge vif escalladeront les façades, des guirlandes clignottantes se refletteront sur l'asphalte étonnée, une neige de pacotille parsémera les devantures (à défaut de la vraie, aux abonnés absents). Et tant pis si la journée du 25 décembre risque de nous paraître bien ordinaire, à l'instart de toutes celles qui l'auront précédé... ou la suivront !

 

pas plus tôt (la graphie plutôt, autrefois acceptée, est critiquée aujourd'hui, logiquement quand on se réfère au sens)

dépouillée (le nom éphéméride est féminin)

amoncellent (orthographe traditionnelle) ou amoncèlent (nouvelle orthographe)

quelque six mois (quelque est un adverbe invariable quand il signifie « environ »)

ventrebleu

laissât (il s'agit ici d'un subjonctif, entraîné par le verbe de volonté « vouloir »)

Incessamment

bonshommes

escaladeront

clignotantes

refléteront ou reflèteront

étonné (le nom asphalte est masculin)

parsèmera

à l'instar

l'auront précédée (le pronom COD qui précède le participe renvoyant au féminin journée)