Les vieux jeux à la mode !

< octobre 2020 (n° 479) >

Et si les affres — ô combien mal vécus — de ces derniers mois nous avaient faits renouer pour longtemps (à quelque chose malheur est quelquefois bon) avec nos anciens jeux de sociétés ? Être le premier à réunir les abbatis d'un nourrin rieur, queue tirebouchonnée y compris ; hypotéquer sans remords l'hôtel borgne de Belleville, et se pour acquérir, sans passer par la geole, un palace sur les Champs Élysées ; parcourir mille kilomètres en dépit des crevaisons, pannes d'essence et autres embûches que n'aura pas manquées de semer sur votre chemin un adversaire aggressif ; établir, nouveau Colombo, si l'assassinat a bien été perpétué dans la véranda par le révérent Olive : Dieu merci, on peut tout confiner, fors l'imagination...

 

vécues (le nom affres est du féminin)

avaient fait renouer (le participe passé du verbe faire est invariable quand il est suivi d'un infinitif)

jeux de société

abattis

nourrain

y comprise (dans cette expression, le participe s'accorde en genre et en nombre avec le nom quand celui-ci le précède)

hypothéquer

et ce pour acquérir (ce équivaut ici à cela)

geôle

Champs-Élysées (le trait d'union est de rigueur quand il est question de l'avenue parisienne)

que n'aura pas manqué de semer (pas d'accord du participe passé avec le féminin pluriel embûches, ce dernier nom étant en réalité le COD du verbe à l'infinif semer)

agressif

Columbo (rien à voir avec la plante, ni avec le mélange d'épices indiennes)

perpétré (aucune confusion possible, vu le contexte, entre ces paronymes)

révérend

On aura reconnu au passage les Cochon qui rit, Monopoly, Mille Bornes et Cluedo.