Retour sur terre

< août 2020 (H.-S. 107) >

Dans un pays où liberté, égalité et fraternité n'ont pas toujours rimé avec propreté (c'est en tous cas ce qui se chuchotte à l'étranger), à quelque chose mahleur aura été bon : plus d'un Français redécouvre les vertus ansestrales de l'hygiène et du savon. Jamais on aura tant frotté, récurré, désinfecté ! Ç'en est fini en revanche, au moins pour un temps, des accollades, bisous, serrements de mains et autres démonstrations d'amitié que les circonstances ont rendu inopportunes, pour ne pas dire hazardeuses. C'est qu'après le passage du coronavirus rien ne sera plus tout à fait comme avant : nous nous sommes vus rapeller que cet homme que nous croyons tout-puissant était finalement peu de choses...

 

en tout cas

chuchote

malheur

ancestrales

hygiène (accent grave)

Jamais on n'aura (le tour est ici négatif)

récuré

C'était (jamais de cédille devant un e)

accolades

ont rendues inopportunes (le participe passé suivi d'un attribut du complément d'objet direct s'accorde aujourd'hui avec le COD si ce dernier le précède, ce qui est le cas, ici, du féminin pluriel démonstrations) d'amitié

hasardeuses

nous nous sommes vu (le participe passé suivi d'un infinitif reste invariable quand l'action est subie par le sujet : ici, nous ne rappelons pas, on nous rappelle)

rappeler

croyions (ne pas confondre cet imparfait — on le croyait jusqu'ici tout-puissant — avec le présent)

peu de chose (singulier quand l'expression signifie « pas grand-chose »)