Le pouvoir, ça décoiffe !

< novembre-décembre 2016 (n° 439) >

On se souvient qu'il y a quelques mois une opignon prompte à couper les cheveux en quatres s'était ému à l'idée qu'un coiffeur put être rénuméré autant qu'un ministre ! Certes, ledit cappiliculteur était celui du Président de la République. Certes, il était quasiment assigné à résidence. Certes, et par voix de conséquence, il avait dû fermer provisoirement son salon. Mais plus de neuf mille neuf cent euros ?

Que reste-t-il de ce prurite estival à l'heure des premiers frimmas ? Peu de choses. Tout juste si d'aucuns se disent enclins à tenir comte de l'alopécie, voire de la calvicie des candidats dans leurs prochains votes. On devrait pourtant savoir que ce qui importe, c'est moins ce qu'il y a au dessus du crâne que dedans !

 

opinion

quatre

s'était émue (le participe passé d'un verbe pronominal non réfléchi, dont l'action ne se reporte pas sur le sujet, doit s'accorder avec ce dernier, ici le féminin singulier « opinion »)

pût (la chose paraît tellement irréelle qu'elle ne peut décemment être traduite que par un subjonctif !)

rémunéré

capilliculteur

président de la République (pas de majuscule)

par voie de conséquence

neuf cents euros

prurit

frimas

peu de chose (pas de « s » à chose quand l'expression signifie « pas grand-chose »)

tenir compte

calvitie

au-dessus (trait d'union)